L’ostéopathe est un professionnel de la santé qui se sert de ses mains pour soigner différentes douleurs du corps. Il opère souvent en cabinet à son compte mais peut aussi travailler au sein d’une structure comme un hôpital ou bien en collaboration avec des entreprises. Ses missions sont nombreuses et en plus de la qualification, il faut également posséder certaines qualités pour pouvoir exercer le métier.

 

Que fait l’ostéopathe ?

L’ostéopathe est un expert habile des mains qui traite des problèmes liés aux muscles et aux ligaments. Sa mission consiste à cibler les tensions ligamentaires et musculaires, mais aussi les blocages pour ensuite les traiter. Pour cela, il opère des gestes techniques précis.

Beaucoup de gens consultent aussi l’ostéopathe pour des problèmes de stress et d’anxiété, des troubles de la digestion et de la respiration mais aussi des problèmes urinaires. Pour connaître les problèmes du patient, l’ostéopathe le questionne sur sa douleur ainsi que ses antécédents médicaux.

Ensuite, il effectue des massages sur les zones à traiter en utilisant des techniques douces. Il peut également effectuer des mouvements circulaires et des étirements sur les parties douloureuses. Pour établir son diagnostic, le spécialiste prendra en compte l’ensemble du corps car toutes les parties de celui-ci sont reliées les unes aux autres. L’objectif de l’ostéopathe est de cibler les douleurs et de les traiter pour que le corps puisse de nouveau fonctionner normalement !

 

Formation pour devenir ostéopathe

L’ostéopathie est une profession réglementée et il faut faire six années d’études pour obtenir le diplôme d’ostéopathe (DO). Cette formation est accessible après le baccalauréat et s’adresse donc aux jeunes étudiants. Pour que votre diplôme soit reconnu, il faut suivre la formation au sein d’une école agréée par l’Etat.

La formation est divisée en trois cycles. Durant le premier (2 ans), les élèves recevront des cours qui délivrent des connaissances en sciences humaines et fondamentales. Durant le second cycle (3 ans), la formation consiste à apprendre les techniques d’ostéopathie et enfin durant le dernier cycle (1 an), les étudiants pourront se perfectionner. Le coût de la formation est compris entre 7 000 et 8 500 € par an.

D’autres formations existent aussi pour les professionnels de la santé qui veulent devenir ostéopathe avec l’Institut Dauphine. Pour les médecins, il faudra compléter 800 h de formation contre 1 900 pour un kinésithérapeute et 2 300 pour les pédicures-podologues et les infirmiers. Dans les trois cas, il faut compléter 300 h de pratique dans une clinique.

 

Les qualités d’un ostéopathe

Le métier d’ostéopathe nécessite d’être habile des mains et donc d’aimer le travail manuel avant tout. Par ailleurs, ce professionnel doit avoir le sens de la communication. Faire preuve d’écoute est une qualité indispensable car les patients vont lui confier ses soucis et ses douleurs qu’il ne souhaite pas forcément raconter à un étranger.

De plus, c’est en se basant sur les informations données par le patient que l’ostéopathe pourra établir un diagnostic précis. Il doit également le rassurer sur ses craintes et tenter d’établir un climat de confiance. Pour cela, il devra expliquer clairement à son patient quels gestes il va faire pour tenter de libérer le corps des maux.

 

Il faut toutefois noter que l’ostéopathie s’est beaucoup développée ces dernières années. On assiste même à une saturation du marché et les débutants dans le métier n’ont parfois pas toujours la chance de percer car c’est surtout grâce au bouche-à-oreille que l’on se fait connaître. Le salaire de ce professionnel dépend également de son expérience. Il peut aller du smic horaire à 5 000 € mensuel.